Stéphane Langereau, paysagiste à Angers et en Maine et Loire nous parle de son métier

Le métier de paysagiste recouvre aujourd’hui un champ d’actions très large. Certains se définissent plutôt comme « jardinier » et se consacrent à l’entretien des jardins et aux petits travaux ponctuels. A l’inverse, des sociétés plus importantes se concentrent spécifiquement sur l’aménagement et l’entretien des espaces publiques.

Avec Verthème, nous avons choisi de nous positionner sur la création de jardins auprès des particuliers. Notre offre peut ainsi être très large. Nous intervenons sur des jardins de petites tailles (en lotissement par exemple), mais imaginons et réalisons également les jardins de propriétés viticoles, de châteaux, de maisons contemporaines et d’architecte.

Le client au centre du projet de création de jardin

Pour Verthème, l’approche du métier de paysagiste place le client au centre du projet d’aménagement. Faire réaliser son jardin représente toujours un budget, mais nous devons proposer une démarche simple et sans prise de tête à nos clients.

Nous commençons toujours par une phase préliminaire d’écoute du client afin de bien comprendre ce qu’il souhaite. Il faut savoir déceler ses envies et ses besoins, mais aussi cerner ses capacités. Tous ces éléments doivent être mis en relation afin de proposer un projet réaliste et cohérent, sans jamais oublier la part de rêve qu’incarne le jardin.

Tendances et inspirations au jardin : le mélange des matières

Personnellement j’aime beaucoup le mélange des matières : bois, pierre, métal. Mais si chaque paysagiste a son style, la créativité découle toujours de l’envie du client.

Il est bien sûr important de prendre en compte les tendances, les modes et les couleurs. Il est tout aussi important de s’avoir s’en dégager. Un jardin peut être moderne, mais il doit avant tout rester naturel.

La nature au cœur du métier de paysagiste

Nous avons la chance d’évoluer dans un domaine naturel. Il est important que cela se ressente dans notre approche et les matériaux que nous proposons.

Ainsi, nous essayons de mettre en avant des matériaux issus de circuits courts tel que le bois Douglas, la pierre de Bourgogne ou la pierre de Limeyrat. Nous avons à cœur de ne pas travailler des matériaux qui viennent de l’autre bout du monde.

Nous essayons autant que possible d’avoir cette même approche sur la partie végétale en travaillant au maximum avec des producteurs locaux.